top of page

Les lectrices

Sylvie Robe.jpeg

Sylvie Robe

 

Auteure, elle écrit des textes dramatiques

et des contes musicaux, principalement

en direction du jeune public. Comédienne, elle joue régulièrement dans les créations

du Théâtre du Signe et  met en bouche

des textes qui lui tiennent à cœur

par le biais de lectures musicales.

Françoise Sliwka

 

Elle joue, met en scène, écrit, puisant

ses sources d’inspiration dans les écritures contemporaines qui donnent la parole

à des êtres confrontés à des situations fortes

et inédites A travers elle, Duras, Woolf, Camille Claudel ou Clarice Lispector résonnent de belle manière. A la tête de la Cie Mademoiselle F*, elle revendique « un théâtre de l’intime » qui va à la rencontre des spectateurs, pas seulement dans des salles, mais aussi dans les prisons, les EHPAD,

les écoles et les collèges. 

Françoise Sliwka5_0.jpg
20131008 Elizabeth Masse hd -13.jpg

Elizabeth Masse

 

Née en 1972, Elizabeth Masse débuta par la danse. Elle deviendra Lectrice, auteur, comédienne et actrice pour le grand écran et dirigera des Ateliers d’écriture et de lecture à voix Haute. 

Après une enfance bourguignonne, où son grand-père d’adoption, l’écrivain Henri Vincenot, lui donna le goût des histoires, de raconter, elle s’installa dans le Nord et en Belgique, où elle débuta, il y a plus de trente ans sa carrière de comédienne. Ce fut le lieu de ses premières lectures à voix haute. 

Lectrice passionnée, amoureuse des mots, elle aime donner à entendre une histoire, les silences habités, les émotions qui en découlent… Devenir la voix d’un auteur… Être au service du texte pour qu’il aille se poser au creux de l’oreille d’un public.

Il y a plus de vingt ans, elle s’installa à Toulouse et devint l’une des lectrices du Marathon des mots, dès sa première édition. Cette collaboration se poursuivit depuis, chaque année, avec plusieurs lectures sur chacune des éditions.

Elle collabore avec de nombreux auteurs, découpe également leurs textes pour qu’ils puissent être utilisés sur un format de lecture publique d’environ 45 à 50 minutes.

Il lui arrive également de faire des lectures publiques, accompagnée de musiciens, de cordes plus particulièrement.

Elizabeth a déposé ses valises dans le Lot à présent. Région qu’elle affectionne et où elle fait des lectures publiques, avec une très belle collaboration avec Nathalie Dabadie, libraire à Montcuq et ce nouveau projet de « Lectures à voix nue », sur les ouvrages du fond.

bottom of page