bandeau tenes.jpg

Première édition / 2020

Prix Tenes 2020.jpg

La 1ère lauréate du Prix Anne Ténès est : 

Olivia Resenterra pour Nécrologie du chat (Serge Safran Editeur).

 

Un roman qui suit une femme bien décidée à trouver une sépulture digne de ce nom pour son animal préféré. Sa quête lui fait croiser le chemin de personnes pas forcément très recommandables. Un roman noir sur la solitude, l’indifférence aux autres, l’absence d’empathie et de bienveillance. 

 

La sélection : 

- Le Nom du père, de Michèle Gazier

(illustrations de Juliette Lemontey, Ed. du Chemin de Fer)

- Laisser des traces, de Arnaud Dudek (Ed. Anne Carrière)

« On » dit qu’ils ne lisent pas, ou qu’ils lisent peu – et essentiellement des mangas
ou de l’heroic fantasy… Affirmation en partie fausse, et en partie vraie ! 

Nous avons fait le pari de les (r)amener vers la lecture. Parce qu’elle apprend

à penser, à développer son sens critique, elle ouvre la voie aux rêves

et à l’imagination, elle aide à se construire. 

 

Naissance d’un projet

Tout a commencé par une rencontre entre Anne Ténès, documentaliste au collège
des 7 Tours à Martel, Sylvie Blé, sa collègue et amie, enseignante de français dans le même établissement, et Pascale Leroy, de l’association DDL/Désir de livres. 

Tout a continué grâce à Anne Ténès, infatigable monteuse de projets à l’enthousiasme contagieux, qui a rallié une équipe d’enseignantes de français et de documentalistes

de 4 établissements. 

Tout s’est assombri quand Anne Ténès a été fauchée par un cancer en juin 2020… 

Mais elle nous a laissé son énergie en héritage et l’envie de poursuivre ce qu’elle a si bien initié. Il nous a paru tout naturel que le Prix porte son nom, rendant ainsi hommage à la femme qu’elle fut et au-delà aux documentalistes et aux enseignants si essentiels dans le parcours d’une vie. 

 

Comment ça se passe ?

- 3 romans sélectionnés 

- 3 auteurs/autrices qui viennent rencontrer les élèves au cours de l’année scolaire 

- 1 trophée réalisé par les élèves de l’atelier menuiserie du lycée Louis Vicat de Souillac

 

Petit Prix deviendra grand 

 

Créer un Prix pour les jeunes était déjà une gageure en soi. 

Le réaliser deux années de suite dans des conditions très particulières aurait pu passer pour Mission impossible sans la ténacité des équipes pédagogiques…  et des élèves. 

Nous espérons pouvoir très rapidement rallier d’autres établissements du nord du Lot

à cette belle aventure. 

Cauvaldor.png
LogoSofia.jpg
RégionOccitanie_2017.svg.png
Logo-Ministere-de-la-Culture.jpg
logo Martel.jpg
Lot CG 46 - Bleu.png
Logocopieprivee.jpg